Terre et flammes Chauffage Couper et stocker son bois de chauffage… ce qu’il faut savoir

Couper et stocker son bois de chauffage… ce qu’il faut savoir



out savoir de l’abattage du bois de chauffe à son stockage sur les opérations comme le débitage en bûches, le séchage… ou sur la bonne saison, l’outillag

Avec un minimum d’organisation et en respectant quelques règles, « faire son bois » est facile. Quand faut-il couper son bois ? Faut-il le fendre avant ou après séchage ? Combien de temps doit-on laisser sécher le bois de chauffage. Où faut-il le stocker ? Quel outillage est nécessaire ? Voici des questions auxquelles cet article apporte des réponses. (*)

Pour savoir quel bois choisir, lire: Quels sont les meilleurs bois de chauffage ?

À quel moment abattre ou couper ? Quand faire son bois de chauffage ?

L’époque d’abattage est cruciale pour obtenir un bois de chauffe performant dans les meilleures conditions.

Il est nécessaire de couper son bois quand la sève redescend, donc en automne ou en hiver, et avant qu’elle ne remonte, donc avant le 15 mars dans la plupart des régions. En effet :

Coupé entre Mars et Octobre le bois sèche difficilement et se consume ensuite plus qu’il ne brûle. Sans consommer plus, le bois chauffe pourtant moins, le feu s’éteint facilement, plus souvent, l’encrassement des appareils de chauffe et conduits est important.

Coupé entre Octobre et Mars, le bois d’hiver sans sève sèche beaucoup plus rapidement, donne le meilleur de lui-même en termes d’efficacité et de rendement, se conserve aussi bien mieux.

Combien de temps et comment sécher le bois de chauffage ?

Ne comptez pas couper du bois à l’automne pour l’utiliser cet hiver. Dans le meilleur des cas il faut un an et demi de séchage. Plus généralement on préfère compter deux ans. Idéalement, un bois de chauffe sèche d’abord en extérieur, durant un an en couvrant le haut de la pile pour limiter la pénétration de la pluie dans le tas. Puis il sèche encore six mois à un an au sec dans un bâtiment abrité, surtout si le climat est humide. Quand le stockage en intérieur est impossible, il faut un bûcher protégé des pluies et brouillards, contre un mur de garage ou de maison par exemple. Attention : stocker directement du bois fraichement coupé contre un mur risque d’entraîner humidité, moisissures et dégradations du mur.

Pour accroître la rapidité et l’efficacité du séchage, le bois doit être fendu avant d’être stocké, avant séchage, et non avant brûlage ! La sève s’écoule et s’évapore beaucoup plus vite. Il est aussi conseillé de débiter les bûches à longueur avant séchage, ou au moins avant le séchage final de six mois à un an. En tout état de cause, un bois bien sec est un gage de chauffage de qualité.

Découvrir :  Chaudière à bois, concilier économie et écologie

Le petit bois pour allumer le feu

Si les « allume-feux » du commerce sont parfois utile, un feu démarre très facilement avec un peu de papier et du petit bois approprié. A l’inverse du bois de chauffe, le petit bois d’allumage se ramasse plus facilement du printemps à l’automne, et se stocke au sec jusqu’à l’hiver. Il s’utilise l’année même.

Parmi les petits bois les plus efficaces, on peut noter les rameaux et brindilles de platane, de pin, d’épicéa, d’eucalyptus, de hêtre, chêne, orme et charme, les sarments de vigne, les écorces de platane, les cônes de résineux (dont les pommes de pin).

Quel outillage pour abattre les arbres ?

Pour réalisez soi-même l’abattage des arbres, un minimum de compétences est indispensable, sachant que le bûcheronnage est un métier à part entière avec des formations adaptées : il s’agit d’opérations dangereuses pour soi, pour autrui et pour les biens. Nous ne saurions trop mettre en garde sur ce point crucial. Si vous avez appris à abattre des arbres en toute sécurité, n’oubliez pas de vous protéger correctement : chaussures ou bottes de sécurité, pantalon de bûcheronnage, casque de sécurité avec assourdisseurs, visière de protection (ou lunettes). Côté outillage il faut une tronçonneuse thermique adéquate (voir ci-dessous), des coins de guidage et un merlin. Une bonne hache est une alliée utile, ainsi qu’un tourne bille.

Quel outillage pour débiter et fendre les bûches de chauffage ?

Si les bois (tiges et branches) sont débités en morceaux de 1 ou 2m sur le terrain, au bûcher (ou à la maison) la chèvre ou chevalet de sciage est alors indispensable pour les couper en bûches de longueur régulière et en toute sécurité. Mais le chevalet doit impérativement être robuste et très stable pour être vraiment fiable (préférer les modèles professionnels renforcés).

Découvrir :  Comparatif entre le poêle à bois et le poêle à granulés

Tronçonneuse thermique ou électrique (et lunettes de protection, plus assourdisseurs pour les oreilles), scie à bûches, hache ou hachette à fendre, merlin éclateur et coins éclateurs sont les outils indispensables. Un bon billot de bois très sec – un tronçon de 40 à 45 cm d’épaisseur de tronc d’arbre feuillu (diamètre 40cm minimum) à bois dur fait parfaitement l’affaire – est indispensable ; sur lui s’effectue la refente des bûches en quartiers.

Quelle tronçonneuse choisir pour faire son bois de chauffage?

Si vous exploitez du bois de taillis, le diamètre des tiges coupées à la base est généralement compris entre 15 et 25 cm (rarement plus de 30). La tronçonneuse d’abattage est la même que la tronçonneuse de débitage pour couper les tiges en tronçons. Choisissez une tronçonneuse spécifique « petits abattages », obligatoirement thermique, avec un guide de 30 cm de long, qui sera maniable et légère. Il est totalement inutile de s’embarrasser d’un modèle plus gros.

Si vous réalisez du moyen à gros abattage (diamètre 30cm à 50cm et plus), l’utilisation de deux tronçonneuses s’impose, toutes deux thermiques : une spécifique pour l’abattage, puissante avec un guide adapté (35 à 45cm), et une tronçonneuse dite d’ébranchage, plus petite, plus économique et plus maniable. Pour des abattages occasionnels, mieux vaut louer la tronçonneuse d’abattage et n’acheter qu’une tronçonneuse d’ébranchage et petit débitage.

Si vous ne réalisez que du débitage de bûches chez vous, une tronçonneuse électrique convient très bien. Choisissez un modèle de puissance moyenne avec un guide de 30cm.

429,00€
in stock
3 new from 429,00€
as of novembre 26, 2022 3:50
Amazon.fr
429,00€
499,00€
in stock
as of novembre 26, 2022 3:50
Amazon.fr
139,99€
in stock
3 new from 139,99€
as of novembre 26, 2022 3:50
Amazon.fr
239,99€
in stock
3 new from 239,99€
as of novembre 26, 2022 3:50
Amazon.fr
106,85€
in stock
as of novembre 26, 2022 3:50
Amazon.fr
Last updated on novembre 26, 2022 3:50